Skip to content Skip to footer
Kirghizistan

Réclamez la libération de Rita

W4R-2023_Rita Karasartova_Kyrgyzstan_Final

Réclamez la libération de Rita

Le gouvernement kirghize s’en prend aux droits humains élémentaires. Rita Karassartova est actuellement assignée à résidence pour avoir manifesté pacifiquement afin de protéger un réservoir d’eau potable. Demandez l’abandon des charges qui pèsent sur elle, ainsi que sa libération. Signez notre pétition maintenant.

Quel est le problème ?

Rita Karassartova adore passer du temps avec ses enfants, pratiquer le yoga et coudre des chapans, les vestes matelassées traditionnelles que portent les gens au Kirghizistan. Mais depuis octobre 2022, sa vie a basculé. Elle a passé plusieurs mois détenue dans une cellule exiguë, sans pouvoir accéder à des soins médicaux ni voir sa famille ou parler avec elle. Cette femme est aujourd’hui assignée à résidence et subit un couvre-feu strict.

Rita est une défenseure des droits humains et spécialiste de la gouvernance civique. Pendant plus de 10 ans, elle a passé sa vie à donner des conseils juridiques indépendants, aidant ainsi les personnes dont les droits ont été violés par un système juridique corrompu et peu fiable.

Rita a été arrêtée en même temps que 26 autres personnes pour s’être opposée à un nouvel accord frontalier qui donne le contrôle d’un réservoir d’eau potable à l’Ouzbékistan. Ce groupe appelait la population à manifester pacifiquement contre cet accord, et réclamait plus de transparence de la part du gouvernement. Comme d’autres personnes, Rita craignait que l’Ouzbékistan ne restreigne, voire n’interdise, l’accès à l’eau, ressource rare dans la région, dont la perte pourrait avoir des conséquences désastreuses.

Rita est accusée de « tentative de renverser le gouvernement avec violence » et encourt jusqu’à 15 ans de prison.

Ce que vous pouvez faire

Demandez que l’assignation à résidence de Rita Karassartova soit immédiatement levée, que les charges retenues contre cette femme soient abandonnées et qu’elle puisse mener ses activités en faveur des droits humains sans craindre de représailles.

Amnesty International Togo
© 2024. Tous droits réservés.